Bazz'Arts

Le blog de l'Art d'en bas d'chez toi.

Billets comportant le tag Photographie

1 note &

La Lentille Fisheye !!!!

J’ai eut la chance de découvrir au pied de mon sapin de noël un petit paquet contenant une lentille fisheye. AAAAAAïe. Pour ceux qui ne connaissent pas je vais vous en parler un peu. Alors ce n’est pas un objectif mais une lentille ! Point très important car le budget à prévoir peu être divisé par 10.

En effet, pour un objectif Fisheye comptez minimum 500 euros alors que pour une lentille, moins de 80 euros suffiront. Quelle est donc la différence ?

Au delà du prix, ces deux Fisheye sont bien différents. Tout d’abord la lentille Fisheye se fixe sur un objectif normal ( moi je l’ai mise sur mon 18-55) alors que l’objectif Fisheye se suffit à lui même ! Ensuite, étant donné que c’est une lentille plus moyen de poser de filtre par dessus, alors qu’encore une fois l’objectif lui vous en laisse la possibilité ! Et dernier détails pour les puristes, votre photos est certes déformée car très très ( très ? ) grand angle, mais avec l’objectif Fisheye les bords du cliché seront nets alors qu’avec la lentille vous perdrez forcément en netteté … 

En ce qui me concerne, par rapport à d’habitude, mon but avec le Fisheye n’était pas de faire une photo ultra clean, ultra nette, ce n’était pas un problème si je me retrouvais avec un cliché un peu cracra sur les bords, peut être même que ça ajouterai du piment graphique à la photo. Parfois il y a des ratés, le reste du temps ça ne gène pas. Au prix de l’objectif, beaucoup d’entre vous comprendront que je préfèrerai d’abord changer de boîtier plutôt qu’investir dans un objectif Fisheye . A noter que le « rond » de la photo n’est obtenu qu’en focale 18. Plus vous augmenterez votre focale, moins le rond apparaitra ( comme c’est le cas sur certaines photos ci-dessus où je devais être en 20 à peu près), jusqu’à disparaître en 55.

Dans l’attente de vous fournir des photos biens travaillées. 

Arrivederci et Bonne ANNEE

MAX.M

Classé dans Bazz'Ards Photographie

2 notes &

André Kertesz

Le photographe d’origine hongroise (1814-1985) dont la carrière s’est étendue sur plus de 70 ans, est actuellement exposé au Jeu de Paume à Paris.

La rétrospective qui lui est consacrée 25 ans après sa mort, nous présente plus de 300 de ses photographies, dont près de 200 de ses tirages sont des tirages d’époques. Cette carrière extrêmement longue s’explique par sa capacité à créer en permanence suivent ses émotions, en soulignant l’originalité et singularité poétique. Cet avant-gardiste de la photographie (c’est ainsi qu’il est considéré) passe les 50 dernieres années de sa vie à New-York où il ne parviendra jamais à obtenir le succès qu’il espèrait.

Cette exposition est présente de le cadre du Mois de la Photo à Paris, et visible jusqu’au 6 février 2011 à la galerie du Jeu de Paume.

Nageur sous l'eau, 1917.

Nageur sous l’eau, 1917.

Max.M

Classé dans Bazz'Ards Art Photographie